Entretien psychologique avec la mère porteuse

Bien qu’il ne soit pas obligatoire de faire consulter un psychologue à sa mère porteuse, ce service est hautement recommandé. La responsabilité d’une femme s’engageant dans un programme de gestation pour autrui ne se limite pas à veiller à la santé physique de l’enfant qu’elle porte en elle mais également à contrôler son propre état psychologique. Or, face aux stress et aux hormones de la grossesse, un soutien psychologique qualifié peut parfois s’avérer essentiel.

Le travail psychologique que nous menons avec les mères porteuses potentielles se déroule en quatre étapes:

  • évaluation du niveau d’aptitude de la candidate à s’engager dans un programme de GPA, pronostic de son comportement durant la grossesse et évaluation du risque d’attachemement de la mère porteuse potentielle au futur enfant;
  • préparation de la mère porteuse potentielle à la grossesse et remise du nouveau-né à sa famille biologique après l’accouchement ;
  • accompagnement psychologique durant la période de grossesse ;
  • rééducation périnéale après l’accouchement et remise du nouveau-né aux parents biologiques.

Aussi, porter en soi un enfant qui n’est pas le sien représente un stress supplémentaire. En conséquence, la mère porteuse doit pouvoir à n’importe quel moment de la grossesse recevoir un soutien psychologique. Outre les désagréments d’ordre physique liés à la grossesse, la mère porteuse peut ressentir un inconfort psychologique à l’idée de se séparer du bébé qu’elle porte en elle. Tout cela est à prendre en considération lors de la sélection d’une candidate mère porteuse. Il convient, si faire se peut, de choisir une candidate convenable ayant obtenu des résultats corrects lors du test psychologique.

Les spécialistes du Centre Européen de Gestation pour Autrui testent rigoureusement les candidates mères porteuses. Ainsi, en choisissant une candidate de notre base de données, la probabilité que votre programme de GPA se déroule avec succès est plus forte que dans le cas de clients ayant trouvé eux-mêmes leur propre mère porteuse.

Le prédiagnostic, le soutien d’un psychologue qualifié au bon moment, le rétablissement de la mère porteuse et la prévention du baby-blues chez cette-dernière sont autant de conditions nécessaires au retour à la vie normale de la mère porteuse et au déroulement serein de la grossesse pour les futurs parents.